La graisse du bonheur : oméga-3

LE BLOG SE NOURRIR

La graisse du bonheur : oméga-3

L’Oméga-3 serait un bon acide gras bénéfique à notre cerveau et au réseau nerveux puisqu’il assure le maintien des membranes cellulaires. Pour garder votre cerveau en bonne santé et bien gérer vos émotions, l’Oméga-3 vous serait essentiel en vous vous préparant le terrain de la bonne humeur !

 

Comment la consommation de poisson agit sur la dépression ?

 

Ainsi, dans les pays grands consommateurs de poisson, la dépression est moins fréquente que dans les pays sans ouverture sur la mer, comme l’Autriche ou la Hongrie. Difficile à dire, mais les taux de suicide dans ces pays sont aussi plus élevées que dans les pays côtiers, comme le Portugal et la Norvège, où le poisson est un délice national. Cette constatation a été publiée en 1998 dans le très sérieux journal médical Lancet. Les recherches poursuivant leur court sur le sujet, c’est le American Journal of Psychiatry qui a ensuite montré que les patients maniaco-dépressifs qui prennent quotidiennement de l’huile de poisson éprouveraient nettement moins de sentiments dépressifs que les patients qui ayant pris aléatoirement un placebo (substance neutre que l’on substitue à un médicament).

saumon omega-3
We Heart It

 

Quel sont les poissons les plus gras ?

 

Les poissons les plus riches en oméga 3 sont le saumon, le hareng, le maquereau, la sardine fraîche ou en boîte, l’anchois, le flétan, l’espadon, le thon, la daurade, les fruits de mer (huîtres, moules, coquilles saint jacques. Ils sont qualifiés de gras car ils apportent entre 8 et 15 g de lipides (matière grasse) aux 100 g nommés les acides gras oméga-3 : ce qui est plus que les autres poissons, mais reste toutefois raisonnable.

Il est recommandé de consommer du poisson 2 fois par semaine, dont 1 bonne portion de poisson dit « gras » pour assurer les besoins en acides gras indispensables : les oméga 3.

 

Peut-on trouver des oméga-3 dans d’autres aliments ?

 

Les noix, le soja, les graines de lin, les graines de chia, l’avocat, le cresson, le germe de blé, les noisettes, les pistaches et les amandes contiennent aussi cette “graisse du bonheur” en très grandes quantités.

noix omega-3
We Heat It

 

Manque-t-on d’oméga 3 ?

 

Tout a fait matelot ! Aujourd’hui, l’alimentation telle que nous la concevons couvre à peine le tiers de nos besoins journaliers, estimés à 2 g/jour pour les femmes et 2,5g/jour pour les hommes. Ceci correspond grosso modo à la consommation de poisson gras deux fois par semaine – la palme au maquereau et à la sardine qui par ailleurs concentrent moins les polluants -, assaisonnés de légumes à feuilles et d’huiles (colza et/ou olive).

Pour aller plus loin:

L’acide gras oméga-3 exercerait aussi une influence positive sur la maladie d’Alzheimer sur les enfants souffrant d’ADHD (Attention Deficit Hyperactivity Disorder) et sur les femmes sujettes au baby blues.

 

Vous avez aimé? Et vous, comment consommez-vous les oméga-3? D’après vous, sa consommation influence-t-elle sur votre humeur?

Je vous invite à partager l’article avec votre entourage et à liker grâce aux boutons ci-dessous !

 

Sources :

  • www.e-sante.be
  • “Acides gras de la famille oméga3 et système cardiovasculaire, intérêt nutritionnel et allégations”, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, www.afssa.fr
JOIGNEZ MA NEWSLETTER
Joignez d'autres femmes géniales qui souhaitent créer plus de bonheur et de bien-être dans leur vie car VOUS LE MÉRITEZ ! Recevez les nouveautés et découvrez votre CADEAU: votre feuille de route vers une vie plus consciente et pleine de sens !
Je hais les spams. Votre adresse e-mail ne sera jamais cédée ou revendue.

Vous aimerez aussi

Créatrices du Bonheur

Créatrices du Bonheur

Je suis psychologue clinicienne et rédactrice de ce site web qui a pour vocation de rassembler une communauté de femmes souhaitant transformer leur vie en créant plus de bonheur et de santé pour elles-mêmes au quotidien ! Je vous souhaite de surfer sur la vague du bien-être!

Laisser un commentaire