Confiance en soi et amour

CONFIANCE EN SOI LE BLOG

Confiance en soi et amour

Pour la réussite de sa vie privée, la confiance en soi à toute son importance ! Ainsi, le grand ennemi du bonheur affectif est la crainte d’être indigne d’être aimé des autres. Et cette appréhension nous poussera directement dans les bras de la souffrance. Elle nous donnera ainsi raison.

Au contraire, si je me sens digne d’amour, digne d’être aimée, alors je suis en mesure d’être en harmonie avec les autres et de les aimer.

Des sentiments positifs pour une meilleure confiance

L’amour, l’attention, la bienveillance, l’affection nous semblent plus naturels si j’ai quelque chose à donner.

Grâce à ces sentiments, je crois à ma compétence, à ma valeur et je ne doute pas qu’elles seront reconnues et appréciées.

Si je ne me respect pas, si je ne m’aime pas, qu’aurais-je à donner sinon des frustrations ? Il ne serait plus que pauvreté émotionnelle transformant les autres en source d’approbation et de désapprobation. Dans cette « logique », je ne vois pas les autres tels qu’ils sont vraiment. Impossible pour moi alors d’admirer ces gens qui m’entourent et avec qui je pourrai partager une vie exaltante. Non, à ce rythme, je ne supporte que les gens dont je ne redoute pas un jugement négatif. Ma faculté d’aimer s’en trouve d’autant plus réduite et ne peut se développer ainsi.

Comment notre confiance en soi agit sur nos relations

L’échec de nos relations est souvent le miroir de ce distorsion de la pensée, de cette façon irrationnelle d’imaginer le romantisme de l’amour, mais surtout de cette absence d’estime de nous-même.

Cette phrase que nous avons tant entendue « commence par t’aimer toi-même si tu veux que les autres t’aiment » est vraie mais incomplète.

Si je n’arrive pas à m’aimer, il me semble peu probable que quelqu’un d’autre parviendra à m’aimer. Si je ne m’accepte pas, comment me serait-il possible d’accepter l’amour d’une autre personne ?

Toute rencontre, toute chaleur, rapprochement, actes de gentillesse me perturbent puisque j’ai cette « certitude » de ne pas être digne d’être aimée.

Le manque d’amour de soi

Le manque d’amour de soi se traduit par un manque de confiance, des doutes et de la méfiance qui vont provoquer ou entretenir soit des relations teintées d’appropriation et de possessivité, soit des relations de type persécuté-persécutant. Jacques Salomé, psychosociologue, l’explique bien « Si je ne m’aime pas, je ne pourrai pas aimer, puisque je serai dans le besoin et l’exigence d’être aimé ».

Dans le manque d’amour de soi, il est toujours question de « demander-exigence », ou de « refuser, parce que pas assez ». Dans les deux cas de figure, il est très compliqué pour nous de donner. Lorsque l’on ne s’aime pas, on pense que l’on n’a rien à donner de valable et d’intéressant, et lorsque l’on donne, on a le sentiment d’être dépossédé, par une sorte d’équation inconsciente d’avoir “un moins” en soi.

Il peut arriver que je tente d’étouffer mon manque d’amour de moi-même en proclamant que je suis « formidable », « exceptionnelle », mais l’image entachée que j’ai de moi-même continue à fragiliser mes relations. A mes dépens, j’entretiens le cercle vicieux du sabotage systématique de l’amour.

Ainsi, puisque je me crois destinée à souffrir, je m’oriente perpétuellement vers la personne qui me rejettera inévitablement ou m’abandonnera. Et si, par inadvertance, je rencontre quelqu’un ayant la capacité de me rendre heureuse, je ferai en sorte de tout gâcher.

Le besoin de réassurance

La personne qui manque de confiance en elle a un besoin insatiable d’être rassurée. Elle est d’une possessivité maladive et a tendance à transformer des petits rien en catastrophe monumentales. Elle joue avec la soumission et la domination dans le but de prendre le contrôle de la situation, ce qui la rassure. Elle cherche constamment l’occasion qu’elle trouvera de rejeter son partenaire, avant qu’il ne le fasse lui-même.

Malheureusement une personne ayant peu d’estime d’elle-même pense que si un autre est capable de l’aimer, cet autre ne vaut rien. Seule la personne la rejetant peut lui inspirer du respect.

Au lieu de tenter d’être heureuse, elle préfère souvent « avoir raison ». Maigre satisfaction…

Une version plus light, mais non moins dévastatrice, est d’accepter de poursuivre une relation, à la condition de cesser d’être heureuse. Ces personnes font des efforts en entreprenant, par exemple une psychothérapie qui devrait l’amener vers le chemin du bonheur. Mais seulement dans l’avenir. Il serait impensable d’être heureuse aujourd’hui. Ce serait trop angoissant.

Oser regarder la réalité en face

Il faut oser voir la réalité en fasse : nous avons du mal à être vraiment heureux. Nous avons le « bonheur anxieux ». Celui-ci est fréquent. Etre heureux ne nous suffit pas et il nous faudrait l’assurance de le ressentir à jamais. Une voix intérieure peut même nous dire que l’on ne mérite pas ce bonheur ou qu’il ne va pas durer. On se persuade que la chute va arriver et qu’elle sera rude, que nous trahissons nos parents qui eux n’ont jamais expérimenté cette satisfaction, que l’on va susciter l’envie voire la haine. On pense que l’on se fait des illusions ou qu’il nous ait pas possible d’être heureux si personne ne l’est.

Comprenez-vous l’intérêt que l’on a à combattre ces voix intérieures négatives ? Au lieu de s’évertuer à les nier…

 

Avez-vous aimé cet article?

Merci de likez, de commenter et de partager avec des personnes pouvant être intéressées! 🙂

JOIGNEZ MA NEWSLETTER
Joignez d'autres femmes géniales qui souhaitent créer plus de bonheur et de bien-être dans leur vie car VOUS LE MÉRITEZ ! Recevez les nouveautés et découvrez votre CADEAU: votre feuille de route vers une vie plus consciente et pleine de sens !
Je hais les spams. Votre adresse e-mail ne sera jamais cédée ou revendue.

Vous aimerez aussi

Créatrices du Bonheur

Créatrices du Bonheur

Je suis psychologue clinicienne et rédactrice de ce site web qui a pour vocation de rassembler une communauté de femmes souhaitant transformer leur vie en créant plus de bonheur et de santé pour elles-mêmes au quotidien ! Je vous souhaite de surfer sur la vague du bien-être!

Laisser un commentaire