Pourquoi l'attention est un outil précieux de pleine conscience

LE BLOG ZEN

Pourquoi l’attention est un outil précieux de pleine conscience

« L’attention est la prise de possession par l’esprit, sous une forme claire et vive, d’un objet ou d’une suite de pensées parmi plusieurs qui semblent possibles. […]

Pour reprendre la définition que donne Jon Kabat-Zinn dans son ouvrage “Où tu vas, tu es” (Ed. J’ai Lu, 2005), la Pleine conscience (Mindfulness) signifie diriger son attention d’une certaine manière, c’est-à-dire délibérément, au moment présent, sans jugement de valeur sur l’expérience vécue. Plus précisément, la pleine conscience est une pratique de l’attention et de l’éveil.

 

L’attention comme outil précieux de la conscience

 

L’attention est ainsi, à un moment donné et de façon volontaire, dirigée sur un point choisi, sans jugement et avec bienveillance. “Elle implique le retrait de certains objets afin de traiter plus efficacement les autres », explique William James (1842-1910), l’un des fondateurs de la psychologie moderne, qui étudia très tôt la conscience et l’attention. L’attention est l’outil de base de la conscience : pas d’attention, pas de conscience.

 

C’est sans doute pour cela que la phrase que prononcent le plus souvent les instructeurs de méditation est :

 

« Maintenant, portez doucement votre attention sur… ». Mais attention et conscience sont deux entités différentes. Dans l’attention, on écarte (ce qui ne nous intéresse pas), alors que, dans la conscience, on accueille. Lorsque nous prenons conscience de notre état, de notre environnement, nous faisons l’expérience douce et tranquille de vivre dans l’ici et le maintenant. C’est tout un monde qui s’offre alors à nous.

 

L’attention procède par exclusion, la conscience par inclusion.

Source : We Heart It
Source : We Heart It

C’est, par exemple, le problème avec l’anxiété ou la dépression, qui sont, d’une certaine manière, des troubles de l’attention : on ne fait attention qu’à nos sources de soucis, et on écarte le reste. Ce sera aussi une solution possible que de faire appel à la pleine conscience pour soigner cette attention malade : élargir le champ de notre attention dans les moments où nous nous sentons tristes ou inquiets. […]

 

L’attention: au cœur de la pleine conscience

 

Le travail sur l’attention est au cœur de la pratique de la pleine conscience.

Asseyez-vous confortablement, centrez-vous sur le souffle. Et voyez comme votre esprit part ailleurs. Alors, revenez sur le souffle. Une fois, dix fois, des centaines de fois. Des centaines de pas vous ont appris autrefois à marcher ; des centaines de pas continuent chaque jour de maintenir en vous cette capacité à la marche.

Il en est de même de vos capacités d’attention : si vous vivez dans la dispersion et vous contentez de répondre aux sollicitations, d’aller là où ça clignote et où ça sonne, elles seront indigentes.

Les exercices de pleine conscience, et surtout les centaines de « sorties d ‘exercice » et les centaines de « retours à l’instant présent », représentent un entraînement mental exceptionnel.

 

Pratiquez! Sinon, ne vous étonnez plus que votre esprit vous joue des tours …

(Christophe ANDRÉ, « Méditer, jour après jour », Éd. L’iconoclaste, 2011, p. 91-92, 97)

 

 

Si vous avez aimé cet article, likez, partagez et commentez! A bientôt 🙂

 

Photo de couverture : We Heart It

JOIGNEZ MA NEWSLETTER
Joignez d'autres femmes géniales qui souhaitent créer plus de bonheur et de bien-être dans leur vie car VOUS LE MÉRITEZ ! Recevez les nouveautés et découvrez votre CADEAU: votre feuille de route vers une vie plus consciente et pleine de sens !
Je hais les spams. Votre adresse e-mail ne sera jamais cédée ou revendue.

Vous aimerez aussi

Créatrices du Bonheur

Créatrices du Bonheur

Je suis psychologue clinicienne et rédactrice de ce site web qui a pour vocation de rassembler une communauté de femmes souhaitant transformer leur vie en créant plus de bonheur et de santé pour elles-mêmes au quotidien ! Je vous souhaite de surfer sur la vague du bien-être!

Laisser un commentaire