5 exercices pour plus de joie

LE BLOG PSYCHOLOGIE POSITIVE

5 exercices pour plus de joie

Et si notre bonheur dépendait avant tout de nous ?!

C’est la thèse défendue par la psychologie positive, ce courant qui fait tant parler de lui en ce moment.

 

Voici cinq exercices pour se sentir plus heureuse au quotidien

 

1. Collectionnez les moments de plaisir

Il n’est pas nécessaire de chercher très loin pour trouver le bonheur. Chaque jour, la vie nous offre ces petits cadeaux dont nous n’avons pas toujours conscience : le compliment d’un ami, un rayon de soleil qui vient nous donner un peu de chaleur, un inconnu qui nous sourit, le rire d’un enfant, etc.

Dans son livre “3 kifs par jour”, Florence Servan-Schreiber propose un exercice à la portée de tous : prendre conscience chaque jour de trois bons moments ou sensations agréables qui ont marqué notre journée.

Pour savourer ces petits bonheurs, vous pouvez :

• soit les partager en famille à l’heure du souper, ou autour d’un verre entre amis,

• soit les noter chaque soir dans un petit carnet.

Ces deux exercices aident à voir le bon côté des choses, à cultiver l’optimisme et à se sentir plus heureuse.

2. Cultivez la bienveillance

C’est en compagnie des autres que nous sommes le plus heureuse. Cette affirmation est vraie pour nos amis et notre famille, mais aussi pour toutes les personnes que nous croisons. Des études ont prouvé que chaque geste altruiste que nous accomplissons, même le simple fait de sourire ou de tenir la porte à quelqu’un, diminue les hormones de stress (notamment le cortisol) et fait sécréter des hormones du bonheur (dopamine et sérotonine).
Se sentir utile aux autres et indulgent avec eux est une excellente méthode pour se sentir soi-même plus heureuse. En effet, la générosité et la bienveillance stimulent des zones de satisfaction dans notre cerveau :

• quand nous en sommes l’auteure,

• quand nous en sommes bénéficiaires,

• et même quand nous en sommes témoins !

3. Cultivez la gratitude

Avez-vous remarqué que nous sommes plus souvent enclins à râler et à nous plaindre de ce que nous n’avons pas qu’à remercier pour ce que nous avons ?! Quand vous vous exercerez à repérer les moments de bonheur de votre journée, n’oubliez pas de cultiver un sentiment sincère de gratitude pour ce qui vous a été donné.

Plus prosaïquement, n’hésitez pas à :

• remercier les personnes de votre entourage pour tout ce qu’elles vous apportent ,

• à complimenter ceux qui embellissent votre quotidien (votre boulanger pour son pain par exemple).

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi lire le livre “J’arrête de râler” de Christine Lewicki.

4. Repérez ce qui vous fait du bien

Notre vie quotidienne est souvent faite d’obligations, d’horaires à respecter, d’échéances à honorer, etc. Embarquées dans le rythme effréné de nos journées (souvent le prototype du métro-boulot-dodo), nous nous accordons peu de moments de répit. Pour éviter de devenir esclave de votre propre vie, il est important d’identifier les activités qui vous procurent du bien-être.

Ces activités peuvent être très diverses selon les goûts de chacune (cuisine, sport, jardinage, cinéma, cours de danse, chant…), mais ont pour point commun d’apporter du plaisir et du sens. Elles nous absorbent tellement que nous ne voyons pas le temps passer. C’est ce que l’on appelle l’état de “flux“.

Pour donner du sens à votre vie et cultiver votre bien-être, faites la liste de vos activités favorites et inscrivez-les régulièrement dans votre agenda.

5. Mettez à distance les émotions négatives

Malgré tous nos efforts, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Il est inévitable de ressentir parfois de la tristesse, de la colère ou de la rancœur. Ressentir toute cette gamme d’émotions est tout à fait normal chez l’être humain que nous somme.

La méthode suivante, inspirée de la méditation de pleine conscience peut vous aider pour que ces émotions négatives ne vous perturbent pas durablement :

• identifiez l’émotion qui vous perturbe,

• ne la niez pas mais reconnaissez-la : “je suis triste”, “je lui en veux”,

• observez les effets de cette émotion sur vous (palpitations, larmes, gorge nouée, images, souvenirs).

En résumé, regardez votre émotion passer, sans la juger, sans tenter de la nier ou de l’éradiquer. En prenant conscience de l’émotion et de ses conséquences, vous vous dissociez d’elle. Vous la placez à distance pour l’observer et ainsi vous l’affaiblissez.

 

Comme toujours, merci de partager vos pensées, des histoires et des questions ci-dessous. Votre interaction crée une sagesse de vie dont nous pouvons tous bénéficier!

JOIGNEZ MA NEWSLETTER
Joignez d'autres femmes géniales qui souhaitent créer plus de bonheur et de bien-être dans leur vie car VOUS LE MÉRITEZ ! Recevez les nouveautés et découvrez votre CADEAU: votre feuille de route vers une vie plus consciente et pleine de sens !
Je hais les spams. Votre adresse e-mail ne sera jamais cédée ou revendue.

Vous aimerez aussi

Créatrices du Bonheur

Créatrices du Bonheur

Je suis psychologue clinicienne et rédactrice de ce site web qui a pour vocation de rassembler une communauté de femmes souhaitant transformer leur vie en créant plus de bonheur et de santé pour elles-mêmes au quotidien ! Je vous souhaite de surfer sur la vague du bien-être!

Laisser un commentaire